Présentation

dragon n. masc. (lat. draco). 1. Animal fantastique que l’on retrouve dans de nombreuses mythologies.
2. Fig. et fam. Personne intraitable et impitoyable. (Souvent iron.) Un dragon de vertu : femme inaccessible ou qui affecte de le paraître.
3. Pays en voie d’industrialisation rapide. Les dragons du Sud-Est asiatique.

Dragonnades n. fém. plur. Nom donné aux persécutions exercées sous le règne de Louis XIV contre les protestants. On logeait chez les villageois des dragons (surnommés les « missionnaires bottés »), qui étaient encouragés à se livrer à toutes sortes d’excès pour amener leurs hôtes forcés à se convertir au catholicisme. Étendues par Louvois du Poitou à tout le Midi huguenot, les dragonnades les plus notables eurent lieu en 1681, 1684 et 1685 et continueront jusqu’en 1698.

Vous l’aurez compris, vous êtes sur une synthèse de nombreuses recherches sur le sujet des dragons : de la mythologie dans les différentes culture à la dracologie (ou dragonologie) en passant par la cryptozoologie, vous découvrirez les mythes et légendes du dragon.

Ces recherches proviennent de différentes sources que je n’ai pu contacter pour la plupart. Elles sont consultables dans la rubrique « Crédits ».

 

dragon n. masc. (anc. fr.  » étendard « , où figurait un dragon). MILIT. 1. À l’origine (XVIe s.), soldat se déplaçant à cheval et combattant à pied, puis soit à pied, soit à cheval. Motorisés au cours des années 30 (bataillons de dragons portés), les régiments de dragons sont maintenant équipés de blindés. 2. Nom d’un type de couleuvrine.

dragonne n. fém. Boucle faite d’un cordon de passementerie (parapluie) ou d’une lanière de
cuir (bâtons de ski) qu’on passe au bras ou au poignet.