Orientale et asiatique

Les histoires de dragons sont fréquentes dans la plupart des pays d’Asie. Cependant, s’ils ressemblent à ceux d’Europe, en plus colorés, les dragons d’Asie diffèrent en bien des aspects de leurs « cousins » occidentaux.

Protecteurs des hommes

Le dragon chinois symbole de puissance et de pouvoir
Le dragon asiatique symbole de puissance et de pouvoir

En Europe, la présence d’un dragon avertit souvent d’un danger potentiel. Le dragon met notamment en garde des enfants ou des voyageurs pour leur signaler des lieux dangereux…

En Asie, au contraire, les dragons sont considérés comme bénéfiques pour les hommes car ils contrôlent les forces de la nature. Chacun des éléments que l’homme redoute (le vent, l’orage, la foudre, les tempêtes, les inondations…) a donc son dragon. Ils ne sont pas vraiment hostiles, mais ils peuvent se montrer maladroits ou distraits et, en raison de leur force colossale, ils peuvent même être dangereux.

En Chine, c’est le tigre qui joue le rôle de l’animal terrifiant et difficile à vaincre et non pas le dragon, même si certaines légendes le considèrent comme chasseur d’esprits malfaisants, d’exterminateur de maladies, gardien de porte des temples taoïstes….

Dans plusieurs régions comme à Bali, le dragon est considéré comme un protecteur. Voilà pourquoi les parents suspendent de petits dragons au dessus des lits pour qu’ils veillent sur les enfant pendant leur sommeil

Diverses apparences

L'empereur Chinois Xianfeng
L’empereur Chinois Xianfeng

Les dragons asiatiques aiment rire et parler. Ils peuvent parfois devenir les amis d’un simple paysan à condition que celui-ci soit vertueux. mais aussi courageux.

Tous les dragons ont la capacité de changer d’apparence. Ils peuvent par exemple selon la légende prendre l’aspect d’un riche seigneur ou celui d’une belle jeune femme.

De leur coté, ls empereurs de Chine sont toujours placés sous la protection du dragon. Leurs vêtements et les murs de leurs palais  en étaient abondamment décorés. Ils cherchaient ainsi à faire croire qu’ils avaient les même pouvoirs que les dragons qui, eux aussi, vivent dans de superbes palais et s’habillent comme des empereurs. Cela reste loin des endroits sinistres où se cachent les dragons d’Europe.

Maîtres de la nature

Représentation d'un roi-dragon marin
Représentation d’un roi-dragon marin

Pour les chinois par exemple, les rois dragons vivent tout au fond des océans, et quatre d’entre eux gouvernent en fratrie les mers qui entourent la Chine ancienne : Ngao Kouang (ou Ao Kuang), le plus important des quatres frères, mais aussi Ngao Chen (ou Ao Shun), Ngao Jouen (ou Ao Jun) et Ngao Kin (ou Ao Ch’in).

Cependant, tous les dragons ne sont pas gardiens des eaux. D’après une légende, la grande déchirure faite dans le Ciel par le monstre Gong-Gong, alors que le monde était en construction, est occupée depuis par un immense dragon rouge, le maître du feu. Son humeur influence  toute la vie de la Chine, s’il ouvre les yeux, c’et le jour. S’il les ferme, c’est la nuit. Et on affirme que son souffle est si puissant qu’il peut provoquer des tepêtes.

Dragons du ciel

De nombreux dragons peuplent le ciel d’Asie, Certains d’entre eux, particulièrement agités, poursuivent inlassablement la Lune et le Soleil pour tenter de les dévorer, créant ainsi des éclipses.

Alors, pour éviter que les dragons n’avalent complètement le Soleil, les chinois notamment frappent violemment sur des gongs ou des tambours et font aussi exploser des pétards. Ce vacarme effraie les dragons qui lâchent leur proie et s’enfuient, pour mieux recommencer ensuite.


danse du dragon

Des défauts très humains

Roi dragon du feu
Roi dragon du feu

S’ils ne sont pas vraiment méchants, tous ces dragons peuvent être dangereux car ils ont les même défauts que les hommes, et les dégâts qu’ils occasionnent sont accentués par leur taille et leur force hors du commun.

Au Japon comme en Chine, les dragons aiment boire parfois plus que de raison, et provoquent des catastrophes. D’autres sont paresseux et oublient de faire le travail dont ils sont chargés : alimenter les fleuves, souffler le vent, pousser les nuages, élever des montagnes…

Un oubli de leur part peur être grave car, pour un dragon, le temps s’écoule beaucoup plus lentement que pour les hommes. Si le dragon de la pluie s’endort une journée dans son palais, il peut entraîner une sécheresse d’une année sur Terre… Les dragons peuvent ainsi apporter misère comme abondance.